Des articles

No. 146 Squadron (RAF) : Seconde Guerre mondiale

No. 146 Squadron (RAF) : Seconde Guerre mondiale


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

No. 146 Squadron (RAF) pendant la Seconde Guerre mondiale

Aéronefs - Lieux - Groupe et devoir - Livres

L'escadron n°146 a servi d'escadron de combat défensif et d'attaque au sol en Inde et au-dessus de la Birmanie. L'escadron a été formé à Risalpur le 15 octobre 1941 avec quatre avions de coopération de l'armée Audax fournis par B Flight, No.5 Squadron. L'escadron a emmené ses Audaxe en Assam juste avant le déclenchement de la guerre avec le Japon, mais n'a pas été appelé à les utiliser comme avions de chasse impromptus. Au lieu de cela, ils ont été remplacés par des Mohawks à la fin du mois de mars 1942. Ceux-ci ont ensuite été transmis au No.5 Squadron, et le No.146 a reçu le Brewster Buffalo obsolète, avant de retourner à Calcutta au début de mai 1942 pour se convertir au Hawker Hurricane.

Le No.146 a utilisé ses Hurricanes pour assurer une partie de la défense aérienne du Bengale pour le reste de 1942. En janvier 1943, il a commencé à effectuer des missions d'attaque au sol au-dessus de la Birmanie, opérant d'abord à partir de bases avancées, avant de se déplacer en avril près de la ligne de front. . À partir de ce moment et jusqu'en février 1944, l'escadron a effectué un mélange de patrouilles offensives et défensives, mais en février 1944, il a été déplacé vers le sud de l'Inde après que des rumeurs se soient répandues selon lesquelles les Japonais prévoyaient de mener un raid aéronaval sur la région.

Ce raid n'a jamais eu lieu et en juin 1944, l'escadron a commencé à se convertir au Thunderbolt. Les nouveaux avions ont été remis en action au-dessus de la Birmanie en septembre 1944 et ont été utilisés pour attaquer les bases et les communications japonaises. L'escadron a été dissous le 30 juin 1945 et son personnel et ses avions ont été transférés au 42e escadron.

Avion
Octobre 1941-juillet 1942 : Hawker Audax
Mars-avril 1942 : Mohawk IV
Avril-mai 1942 : Brewster Buffalo I
Mai 1942-juin 1944 : Hawker Hurricane IIB
Décembre 1943-juin 1944 : Hawker Hurricane IIC
Juin 1944-mars 1945 : Republic Thunderbolt I
Juin 1944-novembre 1944 et mars-juin 1945 : Thunderbolt II

Emplacement
Octobre-novembre 1941 : Risalpur
Novembre-décembre 1941 : Dum Dum
Décembre 1941-mai 1942 : Dinjan
Mai-septembre 1942 : Dum Dum
Septembre 1942-avril 1943 : Alipore
Avril-mai 1943 : Chittagong
Mai-juin 1943 : Feni
Juin-décembre 1943 : Comilla
Décembre 1943-février 1944 : Baigachi
Février-juin 1944 : Mont Saint-Thomas
Juin-août 1944 : Yelahanka
Août-septembre 1944 : Arkonam
Septembre-novembre 1944 : Kumbhirgram
Novembre 1944-avril 1945 : Wangiing
Avril-juin 1945 : Myingyan Nord
Juin 1945 : Meiktila

Codes d'escadron: D, NA

Devoir
1941-1945 : Escadron de chasse, Front Inde et Birmanie

Livres

Marquer cette page: Délicieux Facebook Trébucher


  • Histoire
  • Formation
  • Années de l'entre-deux-guerres
  • Deuxième Guerre mondiale
  • Après la guerre
  • transport VIP
  • Force de l'escadron
  • Voir également
  • Les références
  • Remarques
  • Bibliographie
  • Liens externes

Formé à l'origine en 1916 dans le cadre du Royal Flying Corps, l'escadron a combattu pendant les Première et Seconde Guerres mondiales avec des avions de chasse, mais a été dissous en 1969. Le Metropolitan Communications Squadron, impliqué dans le rôle de transport VIP, a été rebaptisé No. 32 Escadron à l'époque. En 1995, l'escadron a fusionné avec le Queen's Flight et a incorporé le titre « The Royal » dans son nom. À cette époque, l'escadron est passé de la RAF Benson à la RAF Northolt, où il reste.

La fusion a mis fin à la fourniture par la RAF d'avions de transport VIP dédiés. Les avions du 32e Escadron ne sont disponibles pour les passagers VIP que s'ils ne sont pas nécessaires pour des opérations militaires. Deux vols au sein de l'escadron exploitent les avions British Aerospace 146 et AgustaWestland AW109.


Première Guerre mondiale

L'escadron est antérieur à la fondation de la RAF et a été initialement fondé en tant qu'unité du Royal Naval Air Service (RNAS) . À partir de 1915, le RNAS forme des escadres numérotées, qui contrôlent leurs propres escadrons lettrés. La 2e Escadre du RNAS, avec ses escadrons subordonnés, a été affectée à la région de la mer Égée. L'un des escadrons était l'escadron « C », comprenant nos 475, 476 et 477 escadrons. Les DH.4 furent, à terme, rejoints par les DH.9 et les Sopwith Camels. Lors de la formation de la RAF, le 1er avril 1918, la Wing a été intégrée en tant que No. 62 Wing RAF. Les vols ont conservé leurs numéros, plutôt que les lettres habituelles, car chaque vol exploitait un type d'avion différent et l'escadron formait une force de bombardement autonome, ou force de reconnaissance, avec sa propre couverture de chasse intégrée. Le vol n° 475 a piloté des bombardiers de jour DH.4, le vol n° 476 a piloté des bombardiers de jour DH.9 et le vol de chasse, le vol n° 477, a piloté des Sopwith Camel. La majeure partie de l'escadre était basée à Mudros, mais cet escadron était basé sur l'île voisine d'Imbros. Il n'a pas reçu officiellement la « plaque d'immatriculation » du n° 220 Sqn., RAF jusqu'au 14 septembre 1918. En février 1919, l'escadron s'est déplacé en tant que cadre à Mudros sur l'île voisine de Lemnos, où il a été dissous le 21 mai 1919 .

Deuxième Guerre mondiale

À l'approche de la Seconde Guerre mondiale, l'escadron n° 220 a été réformé, dans le cadre du nouveau commandement côtier de la RAF Bircham Newton en 1936. Il a été désigné escadron de reconnaissance générale (GR), en mission de patrouille maritime, pilotant des Ansons. Au début de la guerre, il effectua des patrouilles depuis la RAF Thornaby, dans le cadre du groupe n°18.

En novembre 1939, il s'est converti en Hudsons et a commencé un nouveau rôle, des missions de frappe aérienne - ou anti-navigation -. L'escadron est devenu opérationnel dans ce rôle, en mer du Nord, à partir de mai 1940. En avril 1941, toujours dans le rôle anti-navire, il a déménagé à RAF Wick pour lancer des frappes contre le trafic côtier norvégien.

En novembre 1941, il a commencé à exploiter la forteresse, et en février 1942, il a déménagé à RAF Nutts Corner en tant que partie du groupe n ° 15. En juin 1942, il passa à la RAF Ballykelly puis, en mars 1943, à la RAF Benbecula dans les Hébrides extérieures. Des détachements ont également opéré à partir de la RAF Bircham Newton, de la RAF St Eval et de la RAF Detling en 1940, et même de la RAF Shallufa en Égypte, au début de 1942.

En octobre 1943, l'escadron est transféré à la RAF Lagens, aux Açores, en tant qu'unité du groupe n°247. En décembre 1944, il est rééquipé de Liberators. De 1943 jusqu'à la fin de la guerre, le rôle de l'escadron était des patrouilles anti-sous-marines (A/S) au-dessus de l'Atlantique Sud.

En juin 1945, avec la fin de la guerre en Europe, l'escadron est rapatrié. Il a été transféré au Commandement des transports et a effectué des vols de troupes, ramenant des hommes d'Inde chez eux, d'octobre 1945 à avril 1946. Cette tâche accomplie, l'escadron a été dissous en mai 1946.

Guerre froide

En septembre 1951, l'escadron a été réformé, de retour dans le cadre du Coastal Command et opérant à nouveau dans le rôle de reconnaissance maritime (MR). Il était basé à RAF St Mawgan et était équipé d'avions Avro Shackleton. En 1953, l'avion de l'Escadron vole en formation lors d'un défilé aérien, à l'occasion du couronnement de la reine Elizabeth II. À l'époque, le Shackleton était équipé d'une tourelle à canon mi-supérieure, la tourelle Bristol montant deux canons Hispano de 20 mm, bien que cela ait été retiré plus tard. Le 220 Squadron était le dernier avion opérationnel de la RAF ainsi équipé.

En octobre 1958, l'escadron a été rebaptisé 201 Escadron.

L'année suivante, en juillet 1959, Escadron n° 220 (SM) RAF a été réformé. La désignation SM signifiait Missile Stratégique, et l'escadron était désormais équipé de trois missiles balistiques Thor, transportant une ogive nucléaire W-49 de 1,4 mégatonne, dans le cadre de la dissuasion stratégique anglo-américaine, le projet Emily. Il était basé à RAF North Pickenham à Norfolk jusqu'à sa dissolution pour la dernière fois, avec les autres escadrons Thor, en 1963. [1]


No. 146 Squadron (RAF) : Seconde Guerre mondiale - Histoire

Le No. 32 (The Royal) Squadron (parfois écrit sous le nom de No. 32 (TR) Squadron) de la Royal Air Force opère dans les rôles VIP et de transport aérien général de la RAF Northolt dans le Grand Londres. Formé à l'origine en 1916 dans le cadre du Royal Flying Corps, l'escadron a combattu pendant les Première et Seconde Guerres mondiales avec des avions de chasse, mais a été dissous en 1969. Le Metropolitan Communications Squadron, impliqué dans le rôle de transport VIP, a été rebaptisé No. 32 Escadron à l'époque. En 1995, l'escadron a fusionné avec le Queen's Flight et a incorporé le titre « The Royal » dans son nom. À cette époque, l'escadron est passé de la RAF Benson à la RAF Northolt, où il reste. La fusion a mis fin à la fourniture par la RAF d'avions de transport VIP dédiés. Les avions du 32e Escadron ne sont disponibles pour les passagers VIP que s'ils ne sont pas nécessaires pour des opérations militaires. Deux vols au sein de l'escadron exploitent les avions British Aerospace 146 et AgustaWestland AW109.

Le No. 32 Squadron a été formé dans le cadre du Royal Flying Corps à Netheravon et a déménagé en France en tant qu'escadron de chasse équipé d'Airco DH.2 en mai. Rawlings 1971, p. 424. Le 1er juillet 1916, son commandant, le major Lionel Rees, est engagé dans un combat avec huit biplaces Albatros allemands, et bien que blessé à la jambe, il parvient à disperser l'avion allemand, renversant deux ennemis, pour quelle action il a reçu la Croix de Victoria. L'escadron a continué à effectuer des patrouilles sur le front occidental, y compris sur les champs de bataille de la Somme et d'Arras, pendant un an avant de commencer à se rééquiper avec l'Airco DH 5, spécialisé dans les missions d'attaque au sol. Ceux-ci ont à leur tour commencé à être remplacés par les S.E.5a en décembre 1917 qui ont été pilotés pour le reste de la guerre sur des missions de chasse et d'attaque au sol. Le 1er avril 1918, le No. 32 fut intégré à la nouvelle Royal Air Force. En mars 1919, l'escadron retourne au Royaume-Uni en tant que cadre et se dissout le 29 décembre 1919. Rawlings 1971, pp. 424-425. Pendant la guerre qui vient de se terminer, seize as avaient servi dans ses rangs. Ils comprenaient : le futur Air Marshal Arthur Coningham DSO, MC, DFC Walter Tyrrell, MC Arthur Claydon, DFC John Donaldson, DSC, DFC, CdG Wilfred Green, DFC, MM, CdG Frank Hale, DFC Hubert Jones, MC, AFC William Curphey, MC Maxmillian Mare-Montembault, MC et George Lawson, DFC.

L'escadron s'est reformé le 1er avril 1923 à RAF Kenley en un seul vol de chasseurs Sopwith Snipe. No 31 – 35 Histoires de l'escadron
. ''Air of Authority - Une histoire de l'organisation de la RAF''. 15 janvier 2008. Récupéré le 28 décembre 2009. Une deuxième escadrille est formée le 10 décembre 1923 et une troisième renforce l'escadron le 1er juin 1924. Les Gloster Grebes sont reçus fin 1924 et remplacés par des Gloster Gamecocks deux ans plus tard . Equipé successivement d'Armstrong Whitworth Siskins, de Bristol Bulldogs et de Gloster Gauntlets, le No. 32 Squadron reçut le Hawker Hurricane en octobre 1938.

En mai 1940, l'escadron a effectué des patrouilles au-dessus du nord de la France et a participé à la défense du sud-est de l'Angleterre basé à RAF Biggin Hill mais opérant quotidiennement depuis son aérodrome avancé à RAF Hawkinge, près de Folkestone, pendant les premières semaines de la bataille d'Angleterre. . L'escadron a déménagé dans le nord de l'Angleterre à la fin du mois d'août 1940. Rawlings 1971, pp. 425-426. Les Hurricanes de l'escadron ont vu peu d'action tout au long de 1941, mais ont tenté, sans succès, d'escorter les biplans Fairey Swordfish du 825 Naval Air Squadron au cours de leur tentative vouée d'arrêter les navires de guerre allemands , et pendant le Channel Dash le 12 février 1942, Rawlings 1971, p .426. puis a mené un certain nombre d'opérations d'intrusion de nuit avant d'être déployé à l'étranger. À la suite de l'opération Torch, l'invasion anglo-américaine de l'Afrique du Nord, en décembre 1942, le 32e Escadron s'est déployé avec ses Hurricanes en Algérie, se convertissant au Supermarine Spitfire en juillet 1943. Les opérations comprenaient un déploiement en Grèce, où l'escadron a pris part à l'opération grecque Guerre civile de septembre 1944 à février 1945.

Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'escadron a continué comme escadron de chasse, pilotant des Spitfires, des Vampires et des Venoms à partir de bases en Palestine, à Chypre, en Égypte, dans le golfe Persique, à Malte et en Jordanie. En janvier 1957, l'escadron se convertit en bombardiers Canberra B.15 à la RAF Weston Zoyland, les faisant voler depuis Chypre, y restant jusqu'à sa dissolution le 3 février 1969.

Le Metropolitan Communications Squadron a été formé le 8 avril 1944 par le changement de nom du No. 510 Squadron pour le transport aérien VIP. Simultanément à la dissolution de l'escadron n°32 à Chypre en février 1969, l'escadron des communications métropolitaines a été rebaptisé l'escadron n°32. Elle exploitait une variété d'avions, notamment des hélicoptères Hawker Siddeley Andovers et Westland Whirlwind HC.10. L'escadrille acquiert quatre jets d'affaires HS.125 CC.1 en 1971. Ceux-ci seront complétés puis remplacés par deux HS.125 CC.2 livrés en 1973 et six BAe 125 CC.3 livrés en 1982 et 1983. Les hélicoptères de l'Aérospatiale Gazelle ont servi avec l'escadron à partir de 1976. Ceux-ci ont été initialement remplacés par deux (plus tard trois) Twin Squirrel en 1996. La RAF a loué deux BAe 146 en 1983 (désignés BAe 146 CC.1) comme un test de leur aptitude à remplacer l'Andover, qui étaient exploités par 241 Operational Conversion Unit . Deux BAe 146-100 (désignés BAe 146 CC.2) ont ainsi été achetés en 1984 pour le Queen's Flight, avec livraison en 1986. Un troisième BAe 146 CC.2 a été acheté en 1989 et livré en 1990, Lambert 1993, p. . 384. bien qu'il ait été vendu par la suite en 2002. Le BAe 146 a fourni une augmentation de 60 % de l'autonomie par rapport à l'Andover, et une plus grande capacité intérieure pour plus de passagers. Le 1er avril 1995, le Queen's Flight, équipé de ces avions BAe 146 CC.2 et d'hélicoptères Wessex HCC.4, a été fusionné avec le No. 32 Squadron pour devenir le No. 32 (The Royal) Squadron et a été transféré de la RAF à la RAF Northolt. Benson. Depuis lors, les avions du 32e Escadron ont servi de transport dans plusieurs conflits récents, notamment l'opération Granby (« guerre du Golfe »), l'opération Veritas (« Afghanistan ») et l'opération Telic (« l'Irak 2003 »). L'escadron fusionné continue d'être appelé dans la presse et par le public (à tort) le ''Royal Flight'' ou le ''Queen's Flight''. Cette fusion met fin à la fourniture par la RAF d'avions de transport VIP dédiés : les avions du 32 Squadron ne sont disponibles pour les passagers VIP que s'ils ne sont pas nécessaires aux opérations militaires. Cela a été officiellement déclaré en 1999, avec le MOD déclarant: "le but principal du 32e Escadron est de fournir des communications et un soutien logistique aux opérations militaires, la capacité de l'Escadron devrait être basée uniquement sur les besoins militaires et sur toute utilisation royale ou non militaire de . capacité est secondaire par rapport à son objectif militaire ». À la suite d'un examen par le ministère de la Défense, en 2004, les avions de l'escadron ont perdu leur livrée distinctive héritée du Queen's Flight, avec des surfaces de vol rouges. Cela était dû à l'inquiétude suscitée par la vulnérabilité de l'avion aux attaques terroristes. En mai 2005, l'équipe de projet intégrée (IPT) combinée d'hélicoptères et d'îles de la Defense Logistics Organisation (HIC) a attribué à AgustaWestland un contrat de cinq ans à compter du 1er avril 2006 pour fournir trois AgustaWestland AW109E pour remplacer les trois Twin Squirrels. Ce contrat a été prolongé le 31 mars 2011 pour permettre à deux des AW109E de continuer à être utilisés pendant une année supplémentaire. Deux exemples préservés des anciens hélicoptères Queen's Flight Wessex de l'escadron peuvent être vus au Helicopter Museum de Weston-super-Mare et au Royal Air Force Museum de Londres. Deux BAe 146 supplémentaires ont été achetés en mars 2012 auprès de TNT Airways et ont été réaménagés par Hawker Beechcraft pour le compte de BAE Systems à des fins de transport tactique de fret et de personnel. L'avion, désigné comme le BAe 146 C Mk 3, est arrivé en Afghanistan en avril 2013. Le 16 mars 2015, le dernier BAe 125 de l'escadron est revenu des opérations en Afghanistan, et le retrait du type de la RAF a été avancé en raison de compressions budgétaires de la défense. . Sur les quatre derniers avions opérationnels, trois ont été mis en vente par le ministère de la Défense, et un a été exposé en permanence à la RAF Northolt. Il a été décidé que l'avion devait être retiré du service sept ans avant sa date de retrait initiale. Le 11 octobre 2017, le ministère de la Défense a annoncé que Sa Majesté la Reine avait approuvé le prix au 32 (The Royal) Squadron of Battle Honors 'Irak 2003-2011' et 'Libye 2011', tous deux sans droit de blason. En 2020, les deux BAe 146 C Mk 3 de l'escadron ont été modifiés pour être utilisés dans le rôle de soutien médical, pour transporter des patients et du personnel médical dans et hors de plus petits aérodromes que l'avion de transport ravitailleur Voyager de la RAF.

* Halley, James J. ''Les escadrons de la Royal Air Force & Commonwealth 1918–1988''. Tonbridge, Kent, Royaume-Uni : Air Britain (Historians) Ltd., 1988. . * Hobson, Chris. ''Une brève histoire du 32 Squadron Royal Air Force''. 1986 * Jefford, C.G. ''Les escadrons de la RAF, un dossier complet des mouvements et de l'équipement de tous les escadrons de la RAF et de leurs antécédents depuis 1912''. Shrewsbury, Shropshire, Royaume-Uni : Airlife Publishing, 2001. . * Lambert, Marc. ''Jane's All The World's Aircraft 1993-94''. Coulsdon, Royaume-Uni : Jane's Data Division, 1993. . * Lewis, Gwilym Hugh. ''Ailes sur la Somme''. Londres : William Kimber, 1976. . (réédité par Bridge Books de Wrexham, Pays de Galles en 1994. .) * Moyes, Philip J.R. ''Bomber Squadrons of the RAF and their Aircraft''. Londres : Macdonald et Jane's, 1964 (2e édition 1976). . * Rawlings J.D.R. "L'histoire de l'Escadron n°32". ''Air Pictorial'', novembre 1971, vol. 33 n° 11. p. 424-427. * Rawlings, John. ''Escadrons de chasse de la RAF et leurs aéronefs''. Londres : Macdonald and Jane's Publishers Ltd., 1969 (deuxième édition 1976). . * Inconnu. ''Une brève histoire du No. 32 Squadron Royal Air Force, 1916-1966''. Nicosie, Chypre : Paratiritis Publications, 1966.

Le contenu est copyleft
La conception du site Web, le code et l'IA sont protégés par copyright (c) 2014-2017 par Stephen Payne


Fichier:Handley Page Halifax Mk II Series 1 du No. 10 Squadron RAF basé à Leeming, Yorkshire, 12 décembre 1941. CH4435.jpg

HMSO a déclaré que l'expiration des droits d'auteur de la Couronne s'applique dans le monde entier (réf : HMSO Email Reply)
Plus d'information.

Cette balise est conçue pour être utilisée lorsqu'il peut être nécessaire d'affirmer que les améliorations (par exemple, luminosité, contraste, correspondance des couleurs, netteté) sont en elles-mêmes insuffisamment créatives pour générer un nouveau droit d'auteur. Il peut être utilisé lorsqu'on ignore si des améliorations ont été apportées, ainsi que lorsque les améliorations sont claires mais insuffisantes. Pour les analyses brutes non améliorées connues, vous pouvez utiliser un <> tag à la place. Pour l'utilisation, voir Commons:Quand utiliser la balise PD-scan.


La cérémonie du Last Post commémorant le service du (422329) sous-lieutenant d'aviation Stanley Mountford Wright, No. 106 Squadron, Royal Air Force, Seconde Guerre mondiale

La cérémonie du Last Post est présentée chaque jour dans la zone commémorative du Mémorial australien de la guerre. La cérémonie commémore plus de 102 000 Australiens qui ont donné leur vie dans la guerre et d'autres opérations et dont les noms sont inscrits sur le tableau d'honneur. À chaque cérémonie, l'histoire de l'un des noms inscrits au tableau d'honneur est racontée. Animée par Joanne Smedley, l'histoire de cette journée était sur (422329) Sous-lieutenant d'aviation Stanley Mountford Wright, No. 106 Squadron, Royal Air Force, Seconde Guerre mondiale.

422329 Sous-lieutenant d'aviation Stanley Mountford Wright, 106e Escadron, Royal Air Force
KIA 25 juin 1944
Aucune photo dans la collection

Histoire livrée le 6 avril 2015

Aujourd'hui, nous rendons hommage au sous-lieutenant d'aviation Stanley Mountford Wright, qui a été tué au service de la Royal Air Force en 1944.

Né à Asquith, une banlieue du nord de Sydney, le 31 octobre 1922, Stanley Wright était le fils de Harold Andrew Wright et d'Alice Maud Wright.

Après avoir terminé ses études, Wright a travaillé comme commis pour Australian Cash Orders à Pitt Street, à Sydney. Le 28 avril 1942, il s'enrôle dans la Royal Australian Air Force et commence une formation de pilote. En mai 1943, il s'embarqua à Brisbane pour le service outre-mer.

Dans le cadre de l'Empire Air Training Scheme, il était l'un des quelque 27 000 pilotes, navigateurs, opérateurs sans fil, artilleurs et ingénieurs de la RAAF qui ont rejoint les escadrons de la Royal Air Force et de la Royal Australian Air Force en Grande-Bretagne tout au long de la guerre.

À son arrivée en Grande-Bretagne, Wright a suivi une formation spécialisée supplémentaire avant d'être finalement affecté en mai 1944 au 106e Escadron de la Royal Air Force. Dans le cadre du Bomber Command, le 106e Escadron était équipé du bombardier lourd quadrimoteur Avro Lancaster. Là, il rejoint un équipage de deux autres Australiens et quatre aviateurs britanniques. Ensemble, avec Wright comme pilote, ils ont effectué six missions. Wright lui-même a volé un total de huit.

Dans la nuit du 24 juin 1944, le Lancaster de Wright participait à un raid de bombardement sur le site de lancement de la fusée V-1 - ou bombe volante - à Pommeravel. Après l'invasion alliée de la Normandie en juin 1944, les Allemands ont lancé une campagne de bombardements terroristes sur Londres et le sud de l'Angleterre à l'aide de la nouvelle fusée. Entre juin et octobre 1944, les attaques V-1 contre la Grande-Bretagne ont causé la mort de 10 000 personnes.

C'est lors de cette mission que le Lancaster de Wright s'est écrasé près du village de Bully, près de Neufchatel en Haute-Normandie, au nord-ouest de Rouen.

Cinq des sept membres d'équipage ont été tués, dont Wright. Seuls deux des membres d'équipage britanniques ont réussi à renflouer et ils sont retournés sur les lignes alliées et de retour en Grande-Bretagne. Le maire de Bully a indiqué que les corps de l'équipage avaient été récupérés du Lancaster écrasé et enterrés dans un cimetière voisin. Leurs restes ont ensuite été réinhumés au cimetière de guerre britannique à St Sever à la périphérie de Rouen. Stanley Wright n'avait que 21 ans.

Le nom de Wright - ainsi que ceux des deux membres australiens de son équipage - est inscrit ici sur le tableau d'honneur sur ma gauche, avec quelque 40 000 Australiens morts pendant la Seconde Guerre mondiale.

Ce n'est qu'une des nombreuses histoires de service et de sacrifice racontées ici au Mémorial australien de la guerre. Nous nous souvenons maintenant du sous-lieutenant d'aviation Stanley Mountford Wright et de tous ces Australiens – ainsi que de nos alliés et frères d'armes – qui ont donné leur vie dans l'espoir d'un monde meilleur.


Voir la vidéo: LHistoire de la Seconde Guerre Mondiale Ep 4 RAF contre Luftwaffe (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Sigwalt

    Très réel

  2. Stanton

    Malheureusement, je ne peux rien y faire. Je pense que vous trouverez la bonne décision.

  3. Yolabar

    test avec PazitiFa + 5 points !!!

  4. Hotah

    intestin! J'invente souvent quelque chose comme ça moi-même ...

  5. Kazigami

    Quelle excellente question



Écrire un message