Des articles

La logique de la croissance: les nominalistes du XIIe siècle et le développement des théories de l'incarnation

La logique de la croissance: les nominalistes du XIIe siècle et le développement des théories de l'incarnation



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

La logique de la croissance: les nominalistes du XIIe siècle et le développement des théories de l'incarnation

Martin, Christopher J. (Université d'Auckland, Nouvelle-Zélande)

Philosophie et théologie médiévales 7 (1998)

Abstrait

Parmi les divers témoignages rassemblés par Iwakuma et Ebbesen à l'école des philosophes du XIIe siècle connue sous le nom de Nominales, quatre enregistrent leur engagement dans la thèse apparemment scandaleuse que rien ne pousse. Mon but dans cet essai est d'explorer les raisons pour lesquelles les Nominales ont maintenu cette thèse et d'étudier le rôle que la théorie qui la soutenait a joué dans le développement des débats de la fin du XIIe et du début du XIIIe siècle sur le caractère de l'union hypostatique. Mon enquête ne concerne qu'un seul aspect du Nominalisme du XIIe siècle mais une fois cette partie de leur système comprise, nous serons mieux à même de caractériser l'ensemble et la manière dont les vues des Nominales entrent en conflit avec celles de leurs adversaires. Tant que les testimonia restent peu nombreux et assez légers, une telle reconstruction offre notre seul espoir de retrouver les Nominales et leur influence là où leur nom n'a pas été enregistré.

Philosophie et théologie médiévales


Voir la vidéo: Le matérialisme de Marx. Par Jean SALEM (Août 2022).